CHACUN SA VIE, film de Claude LELOUCHE

Publié le 23 Mars 2017

Chacun sa vie : Affiche

Film de Claude Lelouche

Avec Jean Dujardin, Nadia Farès, Antoine Duléry, Johnny Halliday, Eric Dupond-Moretti

 

Synopsis : Ils ne se connaissent pas, mais tous ont rendez-vous pour décider du sort d’un de leurs semblables.
Avant d’être juges, avocats ou jurés, ils sont d’abord des femmes et des hommes au tournant de leurs existences, avec leurs rêves et leurs secrets, leurs espoirs et leurs limites, tous sous un même soleil, chacun avec sa part d’ombre. 
Dans une jolie ville de province, le temps d’un festival de jazz, la vie va jongler avec les destins…

 

 

 

Mon humble avis : Autant être honnête, mis à part quelques passages que j'ai trouvés savoureux (entre Johnny et Dujardin, entre Béatrice Dalle et Dupond-Moretti) je me suis ennuyée ferme pendant ce film très choral. Une succession de saynètes avec une multitude de bons acteurs, soit, mais elles sont souvent trop longues et /ou inintéressantes, ressemblant plus à du "fourre-tout" pour amener le film à durer plus qu'un quart d'heure (en fait 1h53), et sans fil route les reliant. Mais encore, certaines flirtent avec la vulgarité où le très mauvais goût (notamment la scène en terrasse de café restaurant)

"Chacun sa vie" est censé être un film qui célèbre la vie. Ah oui ? Et bien quelle triste vie alors. Car aucun des moult personnages semble heureux, avoir une vie qui va bien. Ceux qui paraissent aller bien, et bien ceux-là se révèlent très faible devant la corruption. Lelouche souhaitait ainsi faire un portrait de la population française, puisque chacun des personnages est choisi pour être juré dans un procès, ou alors a un lien avec le présumé coupable de ce procès. Alors si le panel de la société française ressemble à cela, c'est assez triste.

Jean-Marie Bigard fait du Bigard (quel bonheur hum hum), Liane Foly fait du Liane Foly, Béatrice Dalle fait du Béatrice Dalle... Bref, aucun acteur ne surprend. Les personnages qui auraient pu être approfondis ne le sont pas.

Mais surtout, toutes ces saynètes sur les protagonistes du procès ne servent en rien l'issue du film. Ce qui aurait pu être intéressant, c'est d'assister aux délibérations et de constater "l'intime conviction" de chacun en fonction de ce que l'on sait de leur vie. Mais ça non, Lelouche nous en prive.

Bref, tout parait brouillon, monté un peu au hasard et n'aboutit à pas grand-chose. Et puis, on le sait, Lelouche aime ses acteurs et donc aime les filmer en gros, voire très gros plans... pour le meilleur et pour le pire. Parce que Johnny en très gros plan sur grand écran, ben heu....

Bref, chacun sa vie, chacun son chemin, passe le message à ton voisin !!!

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost 0
Commenter cet article

Axelle 27/04/2017 17:52

Tout comme toi, je trouve que ce film est décevant. Je m’attendais à autre chose vu le casting cinq étoiles, mais au final c’est monotone et brouillon. De plus, le scénario est un peu tiré par les cheveux.

Tiphanie 05/04/2017 17:37

ha ba je n'ai finalement peut-être pas loupé grand chose, je voulais le voir mais mon cinéma ne le diffuse déjà plus!!

A_girl_from_earth 23/03/2017 23:54

Bon, il n'était pas dans mon programme alors ça tombe bien que ton billet ne perturbe pas mes plans.:-)

Sandrine(SD49) 23/03/2017 18:35

Il ne me tentait pas, tu confirmes ! et puis il faut encore que j'aille voir Lion et Les figures de l'ombre

keisha 23/03/2017 15:58

J'aime bien ta conclusion. Bon, on se concentre sur du meilleur, quoi.