L'EMPEREUR, film de Luc JACQUET

Publié le 23 Février 2017

L'Empereur : Affiche

Film documentaire de Luc Jacquet

Avec la voix de Lambert Wilson et sinon, des manchots par milliers !

 

Synopsis : À travers le regard et les souvenirs de son aîné, un jeune manchot se prépare à vivre son premier voyage… Répondant par instinct au mystérieux appel qui l’incite à rejoindre l’océan, découvrez les incroyables épreuves qu’il devra à son tour traverser pour accomplir son destin et assurer sa survie et celle de son espèce. Marchez avec lui dans les paysages éphémères de l’Antarctique, ressentez la morsure du vent et du froid qui l’attendent à chaque pas et plongez avec lui dans les fonds marins jusqu’alors inexplorés.

 

 

Mon humble avis : Je l'ai déjà dit, j'adore les documentaires animaliers et d'autant plus sur grand écran et avec le son dolby stéréo and co ! L'impression d'y être quelque part, en tout cas, d'y être au plus près, sans avoir trop froid ni trop chaud et sans renoncer à un minimum de confort.

Alors, qui de cet Empereur ? Bien sûr les images sont splendides, époustouflantes et même ahurissantes, qu'ils s'agissent de gros plans sur les animaux et de plans larges sur ces paysages glaciers. Bien sûr, certains passages sont touchants, émouvants, amusants, voire parfois stressants quand on sent un poussin en danger. Mais tout va bien, nous sommes dans un film Disney Nature, donc tout est toujours bien qui finit bien.

La grande première qu'offre ce film l'Empereur, ce sont les images sous-marines des manchots, dans leur élément ultra naturel. Quelle grâce ces animaux ont sous l'eau alors qu'ils paraissent si maladroits, et gauches sur terre, par manque d'équipements adéquats ! Et pourtant, dans tant de leurs comportements, ne serait-ce que dans leurs silhouettes lointaines, ils semblent proches de l'humain.

Maintenant, j'avoue être un peu restée sur ma faim lorsque le générique de fin s'est annoncé. Par exemple, il est dit que le manchot est obligé de couver son oeuf et de prendre soin de son poussin à des dizaines de kilomètres de l'océan, mais il n'est pas expliqué pourquoi. On a du mal a estimé le temps qui passe, et donc l'âge du poussin à chaque étape du film. De même, le film nous laisse sur la rive de l'océan avec les grands poussins qui s'apprêtent à leur premier plongeon dans cet univers qui leur est pour l'instant inconnu, mais il ne nous est pas offert d'images sous-marines de leur première pêche par exemple. On abandonne le poussin qui semble être un adolescent (d'ailleurs, il n'y a pas que chez l'humain que l'adolescence se révèle être un âge ingrat)... Personnellement, j'aurais bien poursuivi le film jusqu'à ce que le poussin soit vraiment adulte et drague sa première demoiselle.... Histoire de boucler la boucle.

Mais le film reste merveilleux à regarder et le manchot, un animal on ne peut plus attachant et bluffant d'instinct et d'opiniâtreté !

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost 0
Commenter cet article

dasola 24/02/2017 17:39

Comme beaucoup, j'avais aimé La marche de l'empereur et je compte bien aller ce film ci même s'il ne se donne curieusement que l'après-midi dans les salles à Paris. Bonne fin d'après-midi.

A_girl_from_earth 24/02/2017 00:56

Je suis tellement fan des pingouins, manchots et compagnie que je pense que j'irai le voir ! J'avais adoré La Marche de l'Empereur !