CORPS ETRANGER, de Didier VAN CAUWELAERT

Publié le 25 Février 2017

Résultat de recherche d'images pour "corps étranger de didier van cauwelaert"Roman - Editions Livre de Poche - 318 pages - 6 €

 

Parution d'origine en 1998

 

L'histoire : Frédéric est critique littéraire coriace et jeune veuf. Un jour, il reçoit une lettre adressée à Richard Glen. Bon en arrière de 20 ans. Ce nom, ce fut son pseudo le temps d'un roman pour édition formatée. La lettre vient de Bruges, lui est à Paris. Relation épistolaire entre la jeune Karine et lui puis la rencontre est prévu. Pour ne pas décevoir les fantasmes de sa lectrice, Frédéric se crée un nouveau personnage et devient, pour de vrai, Richard Glen.

 

Tentation : Ma PAL

Fournisseur : Ma PAL

 

 

 

 

Mon humble avis : Ah, je sais que je vais me faire "incendier" pour une amie blogueuse, mais je l'avoue de suite, j'ai subi cette lecture, une fois de plus, ces temps-ci.

Pourtant, ces dernières années, quand j'entamais un roman de Didier van Cauwelaert, c'était pour moi synonyme de lecture plaisir et profonde garantie. Mais je pense que ce sont ses oeuvres les plus récentes qui me plaisent et que je n'accroche pas avec ses anciennes, mon expérience me le prouve.

Pourtant, dans les premières pages, tout commençait bien, je jubilais. Un personnage principal, son entourage et son passé bien présentés, avec la fantaisie et l'élan dont fait souvent preuve DVC. Déjà, un bon quadra qui porte le même nom que son feu beau-père pour une telle raison, c'est peu courant.

Et puis mon enthousiasme s'est assez vite émietté. Pourtant, le texte est truffé de petites phrases pépites dans lesquelles on se retrouve et que l'on a envie de garder en mémoire. L'écriture est belle et agréable et l'oeuvre couvre de nombreux sujets que la littérature n'aura jamais fini d'explorer : le deuil, la reconstruction, les racines ou leur absence, la vie que l'on laisse passer sans la saisir, celui ou celle que nous aurions pu être avec un peu plus de lucidité ou un peu moins de pression sociale ou encore, un peu plus de fantaisie, de courage aussi... Choisir entre son moi profond ou la réussite, toute une histoire n'est-ce pas ?! Et puis il y a aussi, et c'est tout de même le principal, la relation éventuelle entre un auteur et ses (en l'occurrence ici "une") lectrice et l'image que l'on se façonne de nos écrivains favoris, ceux qui nous font vibrer et semblent écrire pour nous seuls !

Mais voilà, je n'ai pas cru en cette histoire entre Karine la lectrice et Richard, ce pseudo auteur. J'ai comme trouvé qu'elle sonnait faux, et comme elle est basée sur de multiples mensonges, je ne suis pas loin d'une certaine réalité. Déjà, le bien quadra qui s'éprend d'une jeune fille de 18 ans, moralement, je n'adhère pas trop. Et trop de romantisme, même si romanesque, et bien cela ne me touche pas, ou plus. Les hésitations et les lamentations de Richard m'ont très vite lassée et je les ai classées dans la catégorie "longueurs". De même, la transformation de Richard, sa double peau, sa double vie, son corps étranger m'ont paru gâcher la véritable relation qui aurait pu se nouer entre ces deux êtres abîmés par la vie. Bref, perso, je ne vois pas l'intérêt de se montrer autre que l'on est, même si bien sûr, dans la parade de séduction, on tente toujours de montrer le meilleur de soi.

Seule la très courte histoire entre Richard et sa fausse grand-mère m'a vraiment émue et, même s'il fallait un point de départ pour aboutir à celle-ci, et bien j'aurais préféré lire un roman sur cette relation sincère entre cette fausse grand-mère et ce faux petit-fils. Bref, trop d'histoires en une finalement, et je suis passée à côté. Ravie donc fini ce roman pour passer à un autre qui j'espère, me procura une lecture moins laborieuse.

 

L'avis de Cultur'elle, fan absolue de l'auteur !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 25/02/2017 22:21

Tes goûts et tes exigences évoluent aussi peut-être subtilement. Il me semble que tu avais eu la même déconvenue récemment, avec un autre auteur. Bon moi j'ai dû lire un Van Cauwelaert, en jeunesse, et ça m'avait à moitié convaincue, du coup j'ai du mal à récidiver.

L'Irrégulière 25/02/2017 13:45

Toi, tu aimes vivre dangereusement ^^

zarline 25/02/2017 12:14

Alala, toujours pas lu cet auteur. Mais je retiens que ces romans plus récents sont a priori meilleurs. Un conseil sur un titre pour débuter?

Géraldine 26/02/2017 19:22

La femme de nos vie ! Excellent et bouleversant !