LA FILLE DU TRAIN, film de Tate TAYLOR

Publié le 29 Octobre 2016

 

 

La Fille du train : Affiche

Film de Tate Taylor

Avec Emily Blunt, Rebecca Ferguson, Haley Bennet, Justin Theroux

 

Synopsis : Rachel prend tous les jours le même train et passe tous les jours devant la même maison. Dévastée par son divorce, elle fantasme sur le couple qui y vit et leur imagine une vie parfaite… jusqu’au jour où elle est le témoin d’un événement extrêmement choquant et se retrouve malgré elle étroitement mêlée à un angoissant mystère.

 

 

Mon humble avis : Quel film ! Du pur thriller psychologique ! J'adore !

Et pourtant, la presse n'est pas tendre avec ce film, adaptation du roman éponyme de Paula Hawkins, véritable best seller paru en France en mai 2015. Je n'ai pas lu le livre, aussi, j'ignore si le film est fidèle à 100% au roman. Je sais juste que le bouquin se déroule en Angleterre, alors que le film lui, se passe dans les environs de New York.

Quoiqu'il en soit, j'ai été scotchée à mon fauteuil devant cette histoire terrifiante, qui fait froid de le dos. Tout est sujet de manipulation et de point de vue en fait. Le scénario est vraiment machiavélique, qui balade le spectateur par le bout du nez dans toutes les théories possibles. Nous sommes presque dans un huit clos. Pas physiquement ni géographiquement, mais dans l'atmosphère inquiétante qui règne, et par les personnages peu nombreux... mais tous suspects à un moment ou un autre de l'histoire. Oui, on suspecte chacun d'entre eux, chacun leur tour. Aucun ne semble vraiment net en fait. Ce qui donne à ce film un suspens implacable. 

Au début, il est un peu difficile de rentrer dedans, surtout à cause de la forme narrative, qui alterne présent et passé par de nombreux flash back. Mais l'on s'habitue et ces flash back permettent d'approfondir les personnages, de les percevoir sous deux angles différents, dont un (le passé), qui éclaircit, façon de parler, le présent. Je dis "façon de parler" car, au départ du film, on pense évoluer dans une Amérique bien propre, bien parfaite, avec des gens plus beaux et plus heureux les uns que les autres. Bref, le cliché américain. Sauf que celui-ci se fissure bien vite et nous invite ainsi à ne pas nous fier aux apparences.

Chaque personnage surprend le spectateur presque à chaque minute, par des comportements ambigus ou contradictoires. Aucun personnage n'est lisse... Et surtout pas le personnage de Rachel, magistralement interprété par une Emily Blunt inattendue et bouleversante. Du grand art d'interprétation, moi, je dis qu'il y a de l'Oscar dans l'air, en tout cas, ce serait on ne peut plus mérité. Rachel est tantôt comme absente, inquiétante, d'ailleurs, elle s'inquiète elle même, hystérique, malheureuse, obsédée, dépressive, alcoolique, sobre, rêveuse, ancrée dans la réalité tout en vivant sa vie par procuration. Bref, c'est une femme brisée et ... je n'en dis pas plus, les 15 dernières minutes vous dévoilerons ce que vous n'oseriez même pas imaginer.

La fille du train, un film de la même veine de Gone Girl, mais avec un rythme plus lent, comme un train intercommunal, qui prend le temps de s'arrêter aux stations essentielles. Et, chose assez rare, le film me donne vraiment envie de lire le roman, même si j'en connais l'issue. Mais il y a tant de petits détails, et tout est tellement "psychologique", que le livre doit être tout autant captivant, même pour qui a vu le film !

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost 0
Commenter cet article

Axelle 02/05/2017 16:45

Bien que le rythme soit un peu lent, il est en accord avec l’atmosphère du film. La fille du Train est un bon thriller. De plus, le suspense est maintenu jusqu'au bout.

dasola 04/11/2016 17:12

Bonjour Géraldine, désolé mais n'ayant pas beaucoup aimé le roman, je fais l'impasse sur le film. Bonne fin d'après-midi

sylire 31/10/2016 21:46

J'ai beaucoup aimé le livre (lu en audio). J'irai certainement voir le film.

Tiphanie 30/10/2016 17:00

Autant le livre ne me tentait pas autant je suis sûre que j'irai voir le film.

A_girl_from_earth 29/10/2016 12:57

J'ai lu le livre, justement en prévision de la sortie du film cette année, et aussi parce que j'aime ce genre de thriller psychologique, et puis il y a eu un mouvement d'enthousiasme général à la parution du livre aussi, mais le roman ne m'a pas autant conquise que je l'espérais (beaucoup de défauts même si ça reste un page-turner efficace), du coup j'ai décidé de zapper le film...