COMME DES BÊTES, film de CHENEY ET RENAUD

Publié le 19 Août 2016

Comme des bêtes : Affiche

Film d'animation de Yarrow Cheney et Chris Renaud

Avec les voix de François Damien, Florence Foresti, Philippe Lacheau

 

 

Synopsis : La vie secrète que mènent nos animaux domestiques une fois que nous les laissons seuls à la maison pour partir au travail ou à l’école.

 

 

Mon humble avis : Comme des bêtes... un titre pas trop bien choisi je trouve pour ce film d'animation mimi tout plein.

Car quand dans la vie on dit faire quelque chose "comme des bêtes", ce n'est en général pas très reluisant. Et qu'ici, nous avons affaire à des animaux de compagnie, bien plus intelligents et unis que certains humains.

Le scénario n'offre rien de bien nouveau dans l'absolu : des animaux qui s'unissent pour sauver deux des leurs en grand danger. Ca sonne un peu déjà vu, mais l'on se régale toujours devant tant de "mignonnitude" et tant de réalisme dans le caractère de chaque espèce représentée ici. On retrouve bien les mimiques des chats et des chiens et tous les personnages sont vraiment attachants.

Le premier tiers du film se déroule vraiment dans les familles respectives animaux de compagnie, en présence de celles-ci ou non, puisque justement, la question est de savoir ce que nos chers chats / chiens / canaris, Hamster font lors de nos absences. Je dirais que c'est la partie la plus comique.

Ensuite, nous voilà embarqués dans un film d'aventure / poursuite bien rythmé, avec rebondissements, suspens et tout ce qu'il faut pour capter le spectateur.

Bien sûr, l'émotion est bien là, car le film se veut également porteur d'un message : les dangers pour les animaux errants en ville et la souffrance des animaux abandonnés. C'est franchement bien fichu, car ces derniers se regroupent en une armée qui vit dans les égouts de New York. Et l'on y trouve de tout, depuis les chats et les chiens, jusqu'aux serpents, crocodiles, cochons ou lapinoux ! Ce qui est très réaliste, car l'on imagine pas le nombre d'espèces exotiques présentes dans les égouts des grandes villes. Comme des bêtes rappelle bien que les animaux sont dotés d'émotions, ne sont ni des meubles ni des peluches et qu'il est bon d'adopter un animal dont on pourra s'occuper dans un environnement adéquat ! On adopte pas un bébé crocodile quand on vit à Manhattan !

Par contre, j'ai été choquée par la maigreur du personnage de Kathie (la Môman de Max et Duke). Maigreur pire que celle des top model filiforme. A quoi bon montrer des silhouettes on ne peut plus irréaliste (genre 1.75 m pour 45 kg) à de jeunes enfants qui commencent à se faire une idée de l'idéal à atteindre, de l'idéal imposé !

Sinon, ce film est un beau mixe de tendresse et d'humour !

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost 0
Commenter cet article

Tiphanie 23/08/2016 19:28

J'ai trouvé ce film d'animation sympa aussi, et je me suis fait la même réflexion que toi sur Kathie!!

dasola 22/08/2016 20:40

Bonsoir Géraldine, j'ai aussi beaucoup aimé ce film sympa. J'aurais aimé que le faucon ait un rôle plus important mais à part ça: rien à dire. Bonne soirée.

gambadou 21/08/2016 21:00

très envie d'aller le voir

A_girl_from_earth 20/08/2016 16:14

Aaah j'ai adoré ! Mais bon, ce n'est pas très objectif quand on aime les animaux et qu'on est fan des Moi, moche et méchant ! :-)

L'Irrégulière 19/08/2016 15:45

Les extraits m'ont fait rire !