THE BIG SHORT (le casse du siècle), film d'Adam MCKAY

Publié le 3 Janvier 2016

 

The Big Short : le Casse du siècle : Affiche

Film d'Adam McKay

Avec Steve Carell, Christian Bale, Brad Pitt

 

 

Synopsis Wall Street. 2005. Profitant de l’aveuglement généralisé des grosses banques, des medias et du gouvernement, quatre outsiders anticipent l’explosion de la bulle financière et mettent au point… le casse du siècle ! Michael Burry, Mark Baum, Jared Vennett et Ben Rickert : des personnages visionnaires et hors du commun qui vont parier contre les banques … et tenter de rafler la mise !

 

 

LE GOUT DES MERVEILLES, film d'Eric BESNARD

 

 

Mon humble avis : Voici un film que l'on va voir pour tenter de comprendre un événement mondial, born in the USA, et sortir moins bête !

Le sujet, c'est la crise immobilière aux Etats-Unis, la crise des subprimes comme on dit. C'est donc la genèse de la crise économique mondiale, celle qui fait que l'Islande a fait faillite (même si elle s'est bien relevée depuis), que la Grèce est au bord de la banqueroute et que l'on est 3 millions et demi de chômeur en France !

The Big Short, c'est aussi l'histoire vraie de 4 visionnaires, qui avaient anticipé tout cela, tout en étant pris pour des fous, des illuminés. Il n'empêche qu'après leurs paris contre les banques, quelques mois et de grosses sueurs froides plus tard, ils ont gagnés des milliards de dollars, car, comme ils l'avaient prédit, l'économie américaine, avec l'immobilier comme énorme ressource, s'est belle et bien cassé la figure.

Cette histoire a quelque chose de réellement fascinant à suivre, même si ce n'est pas simple ! Heureusement, la réalisation s'adresse autant aux avertis financiers qu'aux ignares comme moi. A savoir qu'à l'introduction de nouveaux systèmes financiers très nébuleux, la narration s'interrompt pour laisser à un cuisinier ou une starlette qui joue au casino le bon soin de nous expliquer le pourquoi du comment avec des exemples simples, du genre : si j'ai un poisson pourris que je ne peux pas vendre, je le mets dans une soupe avec d'autres poissons et je vends ma soupe ! Voilà en gros comment fonctionnaient à l'époque les prêts bancaires immobiliers aux Etats-Unis !

Ce film se regarde aussi comme un thriller psychologique dont on connait l'issue à l'avance, avec des révélations qui font froid dans le dos ! Il y a aussi pas mal d'humour et des acteurs géniaux !

Je n'ai pas tout compris, mais j'ai compris des choses !!! Même si je serai sans doute bien incapable de les expliquer et de m'en souvenir bien longtemps ! En tous cas, je suis ravie d'avoir vu The Big Short en version française ! Car si en plus j'avais dû suivre la traduction de la version originale et capter quelques phrases, je pense que j'aurais frôlé la surcharge cérébrale !

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost 0
Commenter cet article

dasola 06/01/2016 12:46

Bonjour Géraldine, j'ai vu le film en VO et je n'ai pas forcément tout compris. J'ai trouvé ce film un peu trop survitaminé, ça va trop vite. J'ai préféré The Margin call sur un sujet similaire. Bonne journée.

A_girl_from_earth 03/01/2016 21:56

Hé bien, j'avais pas prévu d'aller le voir mails là, tu as avivé ma curiosité !