LA DAME DE PIERRE, de Xavier-Marie BONNOT

Publié le 23 Octobre 2015

Afficher l'image d'origine

Policier - Editions Belfond - 438 pages - 19 €

 

Parution le 1er octobre 2015 : Rentrée littéraire

 

L'histoire : Dans le Massif de L'oisan, l'est un village qui s'appelle Saint Vincent. Berceau de la famille Verdier. Des Verdiers, il ne reste que Pierre, toujours paysan et Claire devenue chercheuse parisienne. Claire revient comme chaque année pour les vacances de la Toussaint. Mais cette fois-ci, elle semble la proie de terribles cauchemars. Quelques jours plus tard, Pierre la retrouve en pleine montagne, vêtue d'une étrange tenue et... pendue. La gendarmerie mène l'enquête tandis que Pierre se promet de venger la mort de sa soeur, sa soeur que finalement, il connaissait si peu.

 

 

Tentation : Le pitch

Fournisseur : Les éditions Belfond, merci pour l'envoi.

 

 

 

Mon humble avis : La dame de Pierre est vraiment un excellent roman policier. Je n'ai aucun reproche à lui faire ou presque (je m'interroge sur le titre et la toute fin m'a parue un peu cliché), mais rien qui ne gâche le plaisir d'une lecture captivante et fluide. Rien de très alambiqué, pas besoin d'une concentration extrême pour distinguer les personnages etc.

C'est clair, Xavier-Marie Bonnot nous tient captifs d'une vallée reculée de l'Oisans, malgré quelques excursions dans le milieu carcéral Grenoblois.

L'intrigue se déroule dans le village de Saint Vincent, en Isère. A Saint Vincent, il y a la maison d'Alfred et Suzanne, puis celle des Verdiers. Après, ce sont les chemins, la montagne, les cimes enneigées, et les glaciers qui craquent.

L'atmosphère, du fait de la vallée reculée et presque désertique au niveau humain, est oppressante. Et, j'ignore si c'était volontaire de la part de l'auteur, mais j'ai trouvé une jolie (quoiqu'angoissante) métaphore entre la montagne et l'enquête en cours. En effet, Xavier-Marie Bonnot utilise régulièrement le bruit des séracs qui se brisent sur des pans de montagnes, créant un chaos, le même chaos vécus par les personnages au fil de l'histoire et des découvertes. De même, il y a les glaciers qui finissent toujours par rendre les corps... Comme les secrets de famille bien gardés qui finissent toujours par resurgir.

Les secrets de famille sont le noeud de cette intrigue. Secrets anciens, secrets récents. Peu importe, dans un milieu de taiseux comme le sont souvent les montagnards, les secrets fond mal, et tuent comme le silence.

Dans ces coins reculés, les habitants sont souvent tous cousins. Raisons de plus pour tout voir, tout savoir et ne rien dire. D'autant plus que Xavier-Marie Bonnot laisse planer l'ombre de la folie des générations précédentes... ce qui, dans l'esprit du lecteur, sème le doute quant à la génération actuelle.

Le doute sur la culpabilité des uns et des autres ne nous quitte jamais. Mais comme nous le centralisons que sur quelques personnages, il peut nous induire en erreur !!!

L'intrigue n'est pas le seul intérêt de ce roman policier. En effet, l'auteur s'attache à décrire la vie de ses paysans qui vivent en terre isolée, presque en autarcie. Ils sont aussi rustres que leur vie est rustique, entre l'étable à brebis, la vieille ferme et les pâturages.

Et puis il y a surtout le personnage central de Pierre Verdier : authentique, fouillé, magistralement construit. On apprend au fil des pages qu'il est une légende des hauts sommets tant Alpins qu'Himalayens, et qu'un drame a bouleversé sa vie. Ce qui fait de lui un personnage à différentes facettes, très subtil et fichtrement attachant.

Ce roman, tout polar qu'il est, est aussi une ode à l'amour, un plaidoyer pour le respect des différences et nous dit que le silence, l'indifférence et l'ignorance peuvent aussi tuer et quelque part, faire de nous un coupable par omission.

La dame de Pierre : un très bon roman policier français !

 

logo challenge rentree litteraire 2015

6/6, donc 1% atteint !

 

logo TP canel2

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Thrillers - polars français

Repost 0
Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 01/11/2015 16:27

Un auteur que j'apprécie. Je note donc le titre de son dernier roman.

gambadou 26/10/2015 10:53

Et bien pourquoi pas ? C'est intriguant à souhait !

soukee 25/10/2015 11:48

Moi aussi je suis preneuse d'un bon policier français ! Ca fait plaisir quand de nouvelles têtes apparaissent et permettent effectivement de sortir des policiers anglo-saxons. ;)

A_girl_from_earth 24/10/2015 22:47

Aaah voilà qui est intéressant. Un bon policier français ! Généralement c'est surtout les américains ou anglosaxons qui sont mis en avant, et de plus en plus les scandinaves, alors cocorico de temps en temps, ça fait plaisir.:-) Enfin, il y a de bons polars français, mais c'est souvent quand ils sont calqués sur le mode américain justement, ou alors, ils font dans l'humour, ou alors c'est prenant/captivant mais rarement fouillé. Mais je suis rarement déçue par Belfond alors je note !

claudine /canelle 23/10/2015 08:22

Coucou
merci pour ce ressenti
Je ne connais pas cet auteur
Bises Geraldine