AIDER LES ASSOCIATIONS DE SAUVETAGE ANIMAL

Publié le 12 Août 2015

ImageCe n'est plus un secret pour personne ici, depuis un an et demi, je suis presque devenue monomaniaque. Le sujet de mon obsession : Mes (les) chats.

Aussi, ce billet sera surtout orienté "chat", mais il peut aussi être valable pour le monde canin.

De même, je prendrai comme exemple l'association Félin Possible, où je suis bénévole. Félin Possible officie sur Rennes et tout le département d'Ille et Vilaine (35) Toutes les asso de sauvetage animal ne fonctionnent pas de manière identique, mais il y a de nombreux dominateurs communs.

Alors, si aimer vos animaux ne vous suffit pas et que vous souhaitez vous investir, ou juste aider ponctuellement...

Ou Alors, si votre vie ne vous permet pas de vivre avec un animal de compagnie, mais que vous êtes sensibles à la cause animale, vous pouvez aussi donner un sacré coup de main. 

 

Les associations de sauvetage félin débordent d'avril à novembre... Printemps et été voient la Imagenaissance de nombreux chatons ("sauvages" ou chez des particuliers), donc de nombreux abandons, cumulés à ceux des chats abandonnés par leurs maîtres au profit de vacances au bout du monde, de la France...). Certains de ces chatons sont abandonnés alors qu'ils n'ont que quelques jours. Le sauvetage est donc urgent, les chatons ne survivant pas par eux mêmes

En hiver, plus ou peu de chatons. Mais il est très dur psychologiquement de laisser les chats adultes dehors alors que les températures extérieures avoisinent de zéro.

Aussi, pour les asso, pas vraiment de répit....

 

 

VOICI DONC 6 MOYENS D'AIDER LES ASSO DE PROTECTION ANIMALE

(du plus simple... au plus prenant...)

 

1/ IDENTIFIEZ VOTRE ANIMAL

Image

Si votre chat se perd ou s'échappe... S'il est identifié et qu'il est ramassé par la fourrière, il évitera l'euthanasie. Et la fourrière vous contactera pour vous informer que votre chat est retrouvé.

S'il est récupéré par une asso... vous n'imaginez pas le temps gagné dans la recherche de propriétaires... et de ce fait pour recueillir d'autres animaux en réel besoin. Nous ne prenons jamais de chat en charge sans effectuer une très longue recherche de propriétaire (internet, mairie, voisinage, recherche de puce d'identification...)

 

De même, si vous trouvez un chat errant, emmenez le chez le vétérinaire qui vérifiera gratuitement si celui ci est identifié, si c'est un mâle ou une femelle, sérilisé ou non, ce qui vous aidera sans doute très vite à retrouver les propriétaires. Un chat errant n'est pas forcément abandonné, il peut être juste perdu à quelques rues de chez lui, ou bien plus loin parfois. Vérifiez sur internet, sur des sites tels que chatperdu.org si une annonce ne correspond pas au chat trouvé et au besoin, passez vous même une annonce.

 

 

Image

 

 

2/ STERILISEZ VOTRE ANIMAL

 

Image

Stérilisez votre chat, que ce soit un mâle ou une femelle. Un mâle entier en balade peut-être responsable de plusieurs portées au fil des minettes rencontrées. De même, un mâle entier va se bagarrer beaucoup plus avec ses congénères, ce qui accroît le risque de transmission de maladies telle que le sida du chat (FIV+)

Une chatte n'est pas faite pour affronter de multiples grossesses et portées (parfois plusieurs par saison). Stériliser une chatte permet de limiter les portées, les naissances régulières de chatons, et de ce fait, les abandons. Il nait beaucoup trop de chatons chaque année, et ceux ci sont le plus souvent "donnés contre bons soins sur "Le bon coin" a des gens qui n'ont pas forcément réfléchi à leur acte d'adoption, ou encore abandonnés en forêt, dans des poubelles, sur des aires d'autoroute, dans un carton, devant la porte d'un vétérinaire, ou par dessus sa grille.

Rassurez vous, même avec de plus en plus de chats stérilisés, il restera toujours assez de chats à adopter.

Les asso aiment les chats et les protègent, mais luttent contre leur prolifération !

 

 

3/ N'ABANDONNEZ PAS VOTRE ANIMAL

 

ImageOn n'abandonne pas un chat parce qu'il fait des bêtises, on réfléchit avant d'adopter si l'on est prêt à "subir" ses bétises.

On n'abandonne pas un chat parce qu'il urine là où il ne faut pas. Déjà, on le stérilise, ce qui évite le marquage. Ensuite, un chat qui urine ailleurs que dans sa litière a soit un problème de santé (cystite par exemple), soit un problème comportemental qui se résoud, s'il le faut avec une comportementaliste après avoir tout essayé.

On n'abandonne pas un chat parce qu'il devient vieux ou malade. On réfléchit avant d'adopter si nos moyens financiers nous permettront de payer des frais vétérinaires insoupçonnés.

On n'abandonne pas un chat parce qu'il n'a plus la frimousse qu'il avait chaton. Comme tout être, un chat grandit, et même sa couleur peut changer (notamment chez les typés siamois etc).

On n'abandonne pas un chat parce qu'on se sépare de son/sa compagnon)

Et enfin et surtout, on n'abandonne pas un chat pour partir en vacances. Le chat est attaché à vous, n'est pas un objet de consommation dont on se débarasse dès que pointe la première gêne ou la première lassitude.

 

Parce qu'avant d'adopter un chat : on réfléchit à tout ce qu'il y a derrière la belle frimousse, on réfléchit s'il le faut en faisant une colonne "Pour" et une Colonne "Contre", qui sera sans doute différente pour chacun.

 

 

4/ DONS FINANCIERS

 

ImageUne association comme Félin Possible vit avec l'argent des adoptions (qui ne couvre que les frais vétérinaires basiques effectués sur le chat : tests, indentification, vermifuges, vaccins et stérilisation). Chez Félin Possible l'adoption est à 190 €... Ce qui est peu comparé aux frais de base que vous auriez sur votre chat, car les associations bénéficient souvent de tarifs "asso" auprès des vétérinaires.

L'asso récolte aussi de l'argent en participant à des braderies, des ventes d'objets...

Ensuite, il y a les dons financiers. Par chèque, par PayPal.(Déductibles des impôts)

Parce que certains chats sont récupérés en très mauvais état, mais tout à fait viables, et génèrent de grosses dépenses vétérinaires.

Enfin, si vous ne pouvez pas avoir de chat chez vous, vous pouvez aussi parrainer un matou pour une modique somme mensuelle  de 15 €. Ont besoin de parrain/marraine les chats adultes/âgés/malades ou handicapés qui auront plus de mal à se faire adopter et qui, par leur présence plus longue au sein de l'asso, coûtent plus cher.

 

 

5/ DONS MATERIELS

 

Image

Une association a aussi besoin de matériel, de médicaments, de nourriture.

Caisses de transport, maisons de toilette, gamelles, griffoirs, arbres à chat, jeux pour chats.

 

Si vous possédez ce type de matériel mais n'en avez plus besoin, plutôt que d'en tirer une misère en les vendant sur "Le bon coin", donnez les à une association. Il y a des associations comme Félin Possible partout en France, et sinon, il y a aussi la SPA...

 

 

6/ DEVENEZ FAMILLE D'ACCUEIL

 

ImageCertaines asso fonctionnent en refuges. D'autres, comme Félin Possible, fonctionnent grâce à un réseau de familles d'accueil

Etre famille d'accueil est une formidable aventure humaine et animale. Il s'agit d'accueillir chez vous le chat que l'association vous confie et d'en prendre soin jusqu'à ce qu'une famille d'adoption pour la vie soit trouvée.

L'association prend en charge les frais vétérinaires, la nourriture, prête du matériel si besoin. Elle apporte son soutien logistique,  son aide et ses conseils à la famille d'accueil. Car dans une asso, il y a une équipe de chargés des adoptions, d'autres de la diffusion d'annonces sur internet et dans la presse, une équipe chargée de coacher et de recruter des familles d'accueil.

La famille d'accueil prend soin du chat comme si c'était le sien, et le met en valeur (photos, descriptions) sur le forum de l'asso, forum parcourru par les futurs adoptants. Ces futurs adoptants viennent rencontrer le(s) chat(s) pour lesquels ils craquent chez la famille d'accueil, dans un environnement de vie habituel, où le caractère du chat peut bien s'exprimer et est connu (du moins pour les adultes)

Un accueil peut durer quelques semaines, comme plusieurs mois, en fonction de l'âge du chat et de ses éventuels problèmes de santé. Mais rassurez vous, l'asso trouve une famille d'accueil de remplacement pendant vos propres vacances où si, au bout de quelque temps, vous ne souhaitez plus être famille d'accueil.

Vous pouvez accueillir des chatons, des adultes, des séniors, des chattes avec leurs portées, des chats timides à sociabiliser. Pour les plus disponibles, vous pouvez aussi accueillir des chatons de quelques jours/semaines qu'il faut alors biberonner. Attention, c'est mignon, mais c'est très contraignant (toutes les 3h, jours et nuits, semaines et WE). Mais c'est aussi très gratifiant.

Etre famille d'accueil est aussi un bon moyen de voir si vous êtes fait pour vivre avec un chat, comme un bon moyen d'avoir un chat chez vous de façon ponctuelle si votre vie ne vous permet pas de vous engager envers l'animal pour 15 ou 20 ans. Si vous savez que vous serez mutés au bout du monde dans 1 an, si vous êtes étudiants etc...

POUR FINIR....

 

Image

Le chat tout mimi qui vous a accompagnés tout au long de ce long (!!!) billet est Sherpa ! Recueilli par l'asso fin mai, il a trouvé une famille adoptive début juillet et s'appelle désormais Rio. Sherpa était un de mes grands coups de coeur dans l'asso. Si je n'avais pas eu déjà 2 chats chez moi, je l'aurais adopté !

Un chat ne s'achète que si vous souhaitez un pur race. Sinon, il ne s'achète pas, il s'adopte ! D'où le fameux "adopt don't shop" que vous pouvez voir un peu partout sur les réseaux sociaux.

Un chat ne s'achète pas en animalerie où les conditions sanitaires ne sont pas remplies.

En adoptant votre chat par une association, vous faites un sauvetage, et je vous jure que cela intensifie encore la future relation avec l'animal. Vous donnez une seconde chance à un chat qui en a cruellement manqué au début de sa vie. Et vous permettez à l'asso de recueillir un autre matou.

Mais surtout, vous adoptez un chat qui est forcément passé par la case vétérinaire (si l'association est sérieuse, bien entendu). Le chat a donc déjà son carnet de santé. Le chat est testé au sida et à la leucose, pas de mauvaise surprise ensuite. Il est vacciné et si son âge le permet, déjà stérilisé. Et son caractère est connu (chat Ok enfant, Ok chien, Ok autre chat, Ok appartement, Ok maison etc...) Sauf pour les chatons dont le caractère est amené à évoluer durant toute une année. Mais pas exemple, un chaton qui évolue dans une famille d'accueil avec enfants sera donc habitué à cette compagnie pas toujours délicate !

 

J'ai donc pris comme exemple Félin Possible(ille et Vilaine) mais comme dit plus haut, il existe une multitude de ce type d'asso à travers la France, dont des asso qui s'occupent aussi de chiens, de NAC etc.

Pour les trouver, Google est votre ami. Tapez quelques mots du genre : adopter un chat à Strasbourg, à Lille, en Aquitaine ou ailleurs, il y a fort à parier que Google ne restera pas muet !

 

Merci de m'avoir lue jusqu'au bout, et ensemble prenons soin de toutes ces boules de poils qui donnent au moins autant d'affection que celle qu'ils recoivent.

N'hésitez pas à visionner la vidéo ci dessous, vous y retrouverez quelques infos de ce billet en images et en son !

 

Image

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Un monde de chat

Repost 0
Commenter cet article

Emma 14/08/2015 17:39

Bel article et très complet, je ne peux que te comprendre dans ta démarche, un bel investissement de ta part. J'ai adopté il y a 7 ans une chienne qui avait été retirée à son maître pour maltraitance, elle avait alors tout juste un an et c'est un amour, même si cela n'a pas été toujours été facile au début ne connaissant pas en détail son histoire.

keisha 12/08/2015 14:04

Mes deux félins sont opérés, ouf! reste encore à faire, je sais, je sais...
Ah ce matin je rigolais en ouvrant les portes, ils se précipitent sur la gamelle, c'est Beauval! (version repas des fauves)
Ma Niouga que tu connais est déjà assez malheureuse d'avoir un autre chat ici, alors je ne veux pas en ajouter, tu comprends.

endorra 12/08/2015 11:04

instructif ton article
c'est vrai qu'accueillir un animal (un chat en l'occurrence) change la vie - moi qui était "chien" je suis fofolle de mon chat ;-)