LE MONDE DE NATHAN, film de Morgan MATTHEWS

Publié le 18 Juin 2015

Le monde de Nathan : Affiche

Film de Morgan Matthews

Avec Sally Hawkins, Asa Butterfield, Rafe Spall

 

Synopsis : Nathan est un adolescent souffrant de troubles autistiques et prodige en mathématiques. Brillant mais asocial, il fuit toute manifestation d’affection, même venant de sa mère. Il tisse pourtant une amitié étonnante avec son professeur anticonformiste Mr. Humphreys, qui le pousse à intégrer l’équipe britannique et participer aux prochaines Olympiades Internationales de Mathématiques. De la banlieue anglaise à Cambridge en passant par Taipei, la vie de Nathan pourrait bien prendre un tour nouveau… 

 

 

Mon humble avis : Le monde de Nathan est un film intéressant, touchant et émouvant, sans être tire-larmes non plus. Bon, quelques scènes finales m'ont serré la gorge, mais rien de plus. Mais j'ai été happée par ce film et ses personnages qui sont bouleversants chacun à leur manière.

Ce film porte principalement sur l'autisme de Nathan, mais aussi sur les jeunes génies scolaires qui participent à des Olympiades internationales en représentant leur pays. Ici, il s'agit des Olympiades de mathématiques, notre jeune Nathan étant surdoué dans cette matière. Mais surtout, les maths constituent ses seuls repères dans la vie, la seule chose qu'il comprend. Nous fréquentons donc tout au long du film un groupe de surdoué en maths, surdoués plus ou moins sociables, intégrés, heureux ou malheureux. On ne peut que devélopper une réelle empathie envers eux.

Mais l'empathie la plus profonde que j'ai ressentie s'adressait sans contest au personnage de la Maman de Nathan. Pfff, que la vie doit être dure pour elle. Elle aime son fils qui ne lui témoigne aucune affection ni sentiment : pas de câlins, pas d'au revoir, pas même une main serrée. Pire, Nathan considère sa Maman comme non intelligente puisque nulle en maths. Pourtant, cette Maman courageuse va reprendre des cours de maths pour rejoindre son fils sur son terrain. Ainsi, elle parviendra à expliquer les sentiments à son fils en usant de termes mathématiques lors d'un dialogue magnifique et saisissant.

Le personnage du prof de maths est lui aussi bien creusé et poignant dans ses propres combats contre lui même.

A noter que le réalisateur est issu du milieu des documentaires, aussi s'est-il attaché à ce que son film soit le plus réaliste possible.

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost 0
Commenter cet article

dasola 22/06/2015 10:55

Bonjour Géraldine, je te rejoins sur ce film: j'ai aimé mais ce n'est pas le coup de foudre peut-être parce que Nathan ne montre aucune affection pour sa maman. Cela m'a heurtée. Il est méchant avec elle et elle ne mérite pas ça. Bonne journée.

A_girl_from_earth 18/06/2015 23:04

Et pourquoi pas 4 étoiles du coup ? Une collègue me l'a chaudement recommandé, du coup je suis curieuse.

Géraldine 19/06/2015 00:09

Ben parce que ce n'est pas non plus le super méga coup de coeur ! Enfin, c'est vrai que j'ai du mal à doser mes étoiles aussi parfois ;)

luocine 18/06/2015 08:34

L'autisme est "très porteur" en film ou en roman, mais ce sont toujours des Asperger dont on parle , la plupart des autistes ont une intelligence normale, ils sont "seulement" autistes et c'est très difficile voire horrible pour les parents de ces enfants .