FILMS A VOIR !!!!

Publié le 20 Décembre 2014

Les Héritiers : Affiche

LES HERITIERS, film de Marie-Castille MENTION SCHAAR

Avec Ariane Ascaride.

 

D'après une histoire vraie.
Lycée Léon Blum de Créteil, une prof décide de faire passer un concours national d'Histoire à sa classe de seconde la plus faible. Cette rencontre va les transformer.

 

4*

 

Mon humble avis : Il est bon d'avoir une collègue cinéphile... Sans cela, je serais passée à côté de ce film, et c'eut été une grave erreur.

La première demi-heure est plutôt inquiétante, on craint un deuxième "Entre les murs" et on est atterré par le comportement scolaire de la jeunesse actuelle. Envers les profs, envers le système, et envers eux mêmes. Tout n'est que violence, confrontation, provocation. Ce sont des comportements presque "animal", où il est question de domination et de préservation de son territoire, On a quelque part envie de baffer ces ados, mais comme l'époque a changé, on se dit qu'ils seraient capable de nous écraser en retour. Et je me souviens de mes années lycée, public, mais pas ZEP. Les agitateurs étaient 2 ou 3 sur une classe de 35. Dans les héritiers, c'est l'inverse. Je ne pense pas que l'école nous intéressait foncièrement, mais on n'avait pas le choix, on ne se posait pas la question. Les profs ne devaient pas ruser ni faire preuve d'imagination pour capter notre attention, et notre respect. Les cours de devaient pas être "divertissant" pour être écoutés et appris. Et à l'époque, en sortant de l'école, nous savions lire, écrire, nous avions une certaine culture. Alors je ne sais pas ce qui cloche, mais ça cloche ! Je pense que tant que le problème ne sera pas pris à la base - l'éducation familiale -, l'éducation nationale ne peut pas faire de miracle.

Même si dans ce film, il est question de miracle... en la personne de la prof d'histoire géo... et d'Ariane Ascaride. Alors les aprioris tombent. Oui, chacun a du bon en soit, chacun est capable de construire quelque chose de bien, ou d'y participer... Si d'autres personnes croient en lui. La transformation de cette classe entière (moins un jeune qui s'exclue de lui même) est bouleversante. De l'émotion, on se surprend à garder le souffle coupé tant cet "équilibre" instauré par la prof est fragile, tant on sent que d'une parole mal interprêtée, ce château de carte peut s'écrouler. Mais l'on sent bien que ce qui manque à ces jeunes, se sont des projets collectifs, dans lequel chacun apporte sa pierre, chacun trouve sa place et son talent.

Ces jeunes découvrent avec leur prof et le projet collectif les horreurs de la guerre, de la déportation et des camps nazis. Leurs réactions sont étonnantes, touchantes. On sent qu'ils s'élèvent tous à un autre niveau de conscience, de conscience extérieure à eux même.

Un film sans fioriture, magistralement interprêté, qui est un coup de poing dans l'estomac et un bel hommage à un certain corps enseignant ! Un film qui dit : si on sans donne la peine, rien ni personne n'est perdu ! A voir absolument !

La Famille Bélier : Affiche

LA FAMILLE BELIER, film d'Eric LARTIGAU

Avec Louane Emera, Karine Viard, François Damien, Luca Gelberg

 

Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd, sauf Paula. A 16 ans, elle gère le lycée, sa vie d'adolescente, les travaux de la ferme de ses parents, les soucis économiques de la ferme et sert d'interprête à sa famille. Un jour, participant à la chorale du lycée, elle découvre qu'elle a une sacrée voix, voir une voix sacrée. Son prof de chant lui conseille de se présenter au concours de Radio France. Oui, mais, cela veut dire s'éloigner de sa famille pour qui Paula est indispensable.

 

4*

 

Mon humble avis : Quel film ! Frais, joyeux, drôle, positif, mais en même temps intelligent et poussant à prendre conscience de ce que peut être la vie, dans d'autres conditions. Donc l'émotion est bien là aussi !

On ne peut être qu'admirative devant cette jeune fille qui gère tout dans la joie et la bonne humeur. Le handicap des parents et du frère de Paula (la surdité) l'ont obligée à murir bien vite que la normale et lui impose bien souvent de s'oublier. Sa vie d'entendante n'est pas simple et lui donne un rôle familial surdimensionné pour une enfant.

La famille Belier est donc là pour rappeler la difficulté des entendants qui gère des malentendants, mais aussi pour rappeler que les malentendants sont aussi des gens comme les autres, qui ne veulent pas êtres exclus, qui devrait avoir accès aux mêmes fonctions que les autres etc. Qu'il est dur aussi, lorsque l'on est malentendant, d'avoir une fille entendante. Cela crée des craintes d'incompréhension, d'éloignement, de différences majeures au sein d'une famille.

Et voilà que son prof de chorale lui découvre un talent rare, une voix extraordinaire. Et le choix de ce talent apporte toute la finesse et la subtilité du film. Paula aurait pu se découvrir un talent d'artiste peintre ou de sportive, non, c'est le chant... le chant que ses parents n'entendent pas et ne pourront jamais partager avec elle. D'ailleurs l'émotion du chant est étrangère à ses parents qui, de ce fait, ne comprennent pas l'engouement de leur fille.

Mais Paula saura partager cela avec eux, à sa façon, qui se transforme pour nous spectateur en réel et pur moment de grâce !

A noter que Paula est interprêté par Louane, une ancienne de The Voice... Donc les passages liés à la musique et au chant sont vrais et magnifique. Car Louane est avant tout une chanteuse, qui a appris le jeu et la langue des signes pour ce film, son premier film et c'est prometteur.

Une fois de plus, même sans parler autrement qu'avec ses mains et ses expressions, Karine Viard, en mère malentendante, ne déçoit pas, mais épate toujours.

La famille BELIER, à voir donc, pour tout plein de bonnes raisons, notamment l'envie de bonne humeur !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost 0
Commenter cet article

A_girl_from_earth 23/12/2014 22:48

OK pour Les héritiers, les avis sont unanimes et l'histoire m'intéressait dès le départ. J'espère pouvoir le voir rapidement mais je pense qu'il sera un moment à l'affiche. Par contre La famille Bélier, je ne sais pas, je ne le sens pas trop. Les extraits ne m'avaient pas trop convaincue. A voir... J'ai un gros retard ciné, il faut que je cible mes choix.:-)

Valérie 22/12/2014 21:46

J'ai beaucoup aimé La famille Bélier moi aussi. Mais je croyais aller voir un film drôle et si j'ai ri, j'ai aussi pleuré comme une madeleine.

krol 20/12/2014 18:59

Le premier m'intéresse vraiment mais je crois qu'il ne passe plus... quant au second, je n'ai guère envie de le voir, la bande-annonce ne m'a pas convaincue.

gambadou 20/12/2014 18:29

J'ai déjà eu la larme à l'œil en regardant la bande annonce de "les héritiers" ! Je compte bien y aller avec mes enfants pendant les vacances, en espérant qu'il se joue toujours, parce que c'est le genre de film qui disparait de l'affiche en un rien de temps !

keisha 20/12/2014 17:54

Des films qui font du bien?
Et merci de parler de la grande importance de l'éducation familiale, les profs passent ensuite, ils peuvent rarement corriger le tir...