GRIZZLY, film de FOTHERGILL & SCHOLEY

Publié le 11 Novembre 2014

Synopsis : Une année de la vie d'une famille de grizzlys en Alaska, et leur interaction avec la faune voisine : loups, saumons, orques... Dans des paysages grandioses, on découvre la vie trépidante de ces animaux emblématiques, pour répondre à la question suivante : Comment le grizzly peut-il être, dans notre inconscient collectif, à la fois un animal féroce et le symbole de l'animal rassurant pour tous les enfants du monde ?

 

 

 

 

 

 

 

 

-toile4.jpg

 

Mon humble avis : Billet en presque totale contradiction avec mon billet précédent où j'annonçais cesser les chroniques de film, à quelques exceptions près, par goût de dilettantisme ;) !!!

Mais comme Grizzly est bien plus un documentaire animalier qu'un film, je ne me contredis pas trop. Seule différence avec le docu animalier pur, Grizzly se voit au ciné, sur grand écran, pour nous embarquer totalement dans une odyssée exceptionnelle : celle d'une maman ours et ses deux oursons depuis la fin de l'hibernation, jusqu'au retour en hivernation, donc un an !

Ce documentaire est fabuleux et magnifique ! Déjà, la splendeur des paysages d'Alaska, montagne ou plage, est époustoufflante.

Quand aux images des oursons en pleine croissance, en jeux, en éducation, ou bravant tous les dangers, c'est juste grandiose. Très souvent touchant et mimi comme tout, c'est aussi très drôle, les oursons étant de fameux comédiens à leur insu ! Bien sûr, la musique se fait menaçante quand le danger rôde autour des petits (entre ours dominant et loup affamé). Mais nous sommes tout de même chez Disney nature, donc la violence de la nature, même si elle est parfois présente puisqu'il ne faut pas l'ignorer non plus, n'est jamais fatale ici, et tout est bien qui finit bien. Aussi, les adultes ressortent de la salle avec un bon sourire aux lèvres, et les enfants, avec un regard ébahi ! Aucun traumatisme ni cauchemar en vue !

Le plus drôle dans cela, c'est le mimétisme sidérant de ressemblance entre les positions et les réactions des ours avec les nôtres, zhumains bipèdes ! Vous y repenserez lors que vous verrez les scènes post déjeuner saumon à volonté, quand les ours repus s'appuient contre un arbre pour une sieste digestive au soleil, j'en passe et des meilleurs, notamment la scène où la maman ours traverse une rivière avec ses deux petits sur le dos !

Même si la nature n'est pas toujours tendre, elle ne répond qu'au réflexe de survie et à aucune notion de gain, d'enrichissement à tout prix ! Elle est magnifique, alors protégeons et respectons la, même à notre petit niveau individuel !

Et franchement, quand je vois à quel point le travail des cinéastes animaliers est fantastique, je suis ravie que la science progresse, car grâce aux caméras ultra modernes and co, nous pouvons maintenant nous approcher au plus près des animaux, dans leur milieu naturel, sans qu'aucun sévice ne soit subi par aucun de ces mêmes animaux ! A voir, absolument !

 

PS : Petit conseil d'amie, restez surtout pour le générique de fin, certains secrets de tournage y sont révélés !

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma d'ailleurs

Repost 0
Commenter cet article

lasardine 11/11/2014 22:29

tu confirmes ma grosse envie d'y aller avec mon fils

A_girl_from_earth 11/11/2014 19:06

Tu sais que je peux passer des heures à regarder des documents animaliers à la télé, alors tu penses si j'irai voir celui-là au ciné! :-D

luocine 11/11/2014 08:33

Ainsi un film animalier te réconcilie avec ton blog , tant mieux !