SAMBA, film de NAKACHE et TOLEDANO

Publié le 20 Octobre 2014

Synopsis : Samba, sénégalais en France depuis 10 ans, collectionne les petits boulots ; Alice est une cadre supérieure épuisée par un burn out. Lui essaye par tous les moyens d'obtenir ses papiers, alors qu'elle tente de se reconstruire par le bénévolat dans une association. Chacun cherche à sortir de son impasse jusqu'au jour où leurs destins se croisent... Entre humour et émotion, leur histoire se fraye un autre chemin vers le bonheur. Et si la vie avait plus d'imagination qu'eux ?

 

Avec Omar Sy, Charlotte Gainsbourg, Tahar Rahim, Izia Higelin

 

 

 

 

-toile4.jpg

 

Mon humble avis : J'ai adoré ce film "salade de fruits" ! Il donne la pêche, la banane. Bien sûr, dans le fond, il y a le goût amer du citron. Et puis il y a tous ses fruits exotiques qui font tout pour sauver leur pomme et échapper au panier à salade, tout en étant finalement les bonnes poires d'un système qui les réduit en jus. Mais heureusement, il y a les fruits de la passion.... LOL !

Bref, tout ça pour pour dire que...

Samba est le nouveau film des réalisateurs d'Intouchables, alors bien sûr, il est attendu au tournant et subira peut-être trop les comparaisons.

Moi, je ne les compare pas. Samba m'a émue, m'a touchée, m'a amusée, m'a révoltée, m'a fait franchement rire, donc carton plein !

Le noyau central du film est les émigrés sans papiers en France. Ces sans papiers qui ont 100 papiers mais pas le bon. Pour moi, Samba vaut tout les reportages réunis des sans papiers tout en restant dans le divertissement. Mais on vit vraiment le quotidien de ces hommes. Oui, ici, il s'agit surtout des hommes qui font la queue des heures pour trouver quelques heures de boulot. Qui sortent "libres" d'un centre de rétention mais avec obligation de quitter le pays. Le film met le doigts sur l'aberration du sytème, des lois et l'hypocrisie de l'ensemble. Il montre aussi le dévouement (parfois jusqu'à s'arracher les cheveux" des bénévoles qui aident ces sans papiers à en obtenir quelques uns, ou à ne pas se retrouver dans un charter retour simple. On suit aussi Samba qui tremble à chaque sortie dans la rue, où à chaque travail journalier, devant la possibilité d'un contrôle de police. Une vie qui n'en n'est pas vraiment une, à nos yeux d'occidentaux nantis tant par notre régime politique, qu'économique ou social. Alors oui, dans un sens, ce film révolte. Mais heureusement, il est traité sur le mode comique, ce qui est de toute façon bien plus efficace pour toucher la cible qu'un énième cours magistral. Alors on rit beaucoup, on sourit, on s'émeut, on se régale des dialogues, des situations parfois rocamolesques, le tout, comme pour Intouchables, en prenant une claque !

Et puis, il y a les acteurs. Izia Higelin en pile électrique, Charlotte Gainsbourg en paumée du burn out, Omar Sy, Tahar Rahim en irrésistible Coca Light Man. Bref, ils sont tous en magnifique diapason et nous offrent aussi de chouette moment de bonheur d'être juste ensemble, avec la richesse des différences. Et là, ce fut pour moi un moment de grâce !

J'ai été particulièrement marquée par un fait que j'ignorais. C'est qu'à force de tout faire pour obtenir des papiers, une identité et une présence légales sur notre territoire, ces hommes de l'ailleurs finissent par perdre leur identité, ne plus savoir vraiment qui ils sont. Pour comprendre le pourquoi de cette phrase, et bien il vous faudra aller voir le film !!!

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost 0
Commenter cet article

Tiphanie 02/11/2014 21:52

J'ai vraiment beaucoup aimé, je l'ai trouvé très touchant, et Omar Sy joue vraiment très bien!

antigone 27/10/2014 20:54

Je suis contente de lire ton avis, j'ai eu la même séance que toi je crois, j'ai aimé.

Tiphanie 21/10/2014 14:46

Jolie métaphore!! Je vais le voir ce soir :)

gambadou 20/10/2014 22:02

Super, je compte y aller cette semaine

endorra 20/10/2014 18:47

moi aussi je conseille ce film +++