RIMBAUD L'INDESIRABLE, BD de Xavier COSTE

Publié le 8 Septembre 2014

BD - Editions Casterman - 119 pages -22.50 €

 

Parution en mai 2013

 

L'histoire : Il y a quatre jours est arrivé ici, venant de Londres, un nommé Paul Verlaine, homme de lettres, natif de Metz ; âgé d'une trentaine d'années, il a été rejoint il y a deux jours par un autre français du nom de Rimbaud Arthur, homme de lettres, venant de Londres, âgé d'une vingtaine d'années t natif de Charleville. Hier dans le courant de l'après-midi, Verlaine a tenté de tuer Rimbaud en lui tirant un coup de revolver dont le projectile l'a atteint au bras gauche. Verlaine a été arrêté. Il a été impossible de connaître jusqu'à présent la cause réelle de cette tentative de meurtre. 
 

 

Tentation : Le sujet !

Fournisseur : La bib'

 

 

Mon humble avis : De Rimbaud, je ne connaissais que les quelques poèmes étudiés aux lycée, sa relation homosexuelle légendaire avec Verlaine, et sa réputation de grand voyageur. Aussi, cette BD tombait bien à point, histoire d'éttoffer un peu ma maigre culture sur l'homme en question.

Rimbaud l'indésirable retrace la vie du poète depuis sa première fugue de Charleville Mezière, à l'âge de 16 ans. Direction Paris dans l'espoire d'y rencontrer ses paires et ainsi d'être publié et de devenir célèbre. Le récit se cloture par sa mort 20 ans plus tard, après l'amputation de sa jambe gangrénée.

J'ai beaucoup aimé cette lecture passionnante. L'album est déjà en lui même un objet magnifique. La construction du récit, les dessins, les couleurs, le contenu des bulles, tout m'a semblé parfait à un point près : à la dernière page, on ignore comment Arthur Rimbaud est dévenu célèbre autrement que par ses frasques, comment il est devenu un incontournable de la poésie française.

Par contre, le personnage d'Arthur Rimbaud me laisse pantoise, et j'avoue, je tombe de haut, moi qui le portait vaguement au pinacle pour son esprit de grand voyageur. Arthur Rimbaud se révèle être un parfait malotru, un goujat de première classe, un manipulateur pernicieux. Bref, un être on ne peut plus détestable, qui par ses mauvaises manières et sa méchanceté, s'est fait rejeté du tout Paris.

L'album revient sur la relation violente des deux poètes Rimbaud et Verlaine, relation qui mènera Verlaine à sa perte, Verlaine qui sera sous l'influence désastreuse de Rimbaud pour qui la soit disant liberté devient prétexte à tout. Rimbaud fera tout pour que Verlaine le quitte, mais en même temps harcèlera son aîné et amant à la moindre rupture. Rimbaud poussera Verlaine à bout, jusqu'à un fameux coup de feu, considéré par la justice comme une tentative d'assassinat et qui mènera Verlaine en géole. Viendra alors le temps de l'errance d'Arthur Rimbaud en Egypte, puis en Afrique...

Même si je suis déçue par le personnage de Rimbaud qui du coup n'exerce plus aucune fascination éventuelle sur ma petite personne, je dois avouer que cette BD est plus que passionnante et captivante. Et puis, (re)découvrir la France en guerre, Paris et ses poètes maudits des années 1870, Londres, Bruxelles et l'Afrique et ses trafics ne peut nuire à la bonne santé culturelle !

Alors bonne lecture à vous !

RIMBAUD L'INDESIRABLE, BD de Xavier COSTE

Rédigé par Géraldine

Publié dans #BD...

Repost 0
Commenter cet article

sylire 19/09/2014 07:05

Voilà encore une chouette façon de se cultiver !

Noukette 10/09/2014 23:08

Il m'attend depuis des mois !

Géraldine 17/09/2014 19:20

Ben alors, qu'Est-ce que tu attends ?

A_girl_from_earth 08/09/2014 23:10

C'est vrai que le sujet est plutôt tentant. Allez, les BD se lisent vite, si ce livre croise mon chemin à la bib', je l'embarque.^^

Géraldine 17/09/2014 19:19

Ben oui, une BD, on en fait qu'une bouchée, même si ça ne rentre pas dans le sac à main !!!

Anne 08/09/2014 18:19

J'ai très envie de la lire aussi, et cela ne retirera rien à mon amour pour la poésie de Rimbaud ;-)

Géraldine 17/09/2014 19:19

Cette BD est excellente car franchement, c'est toujours intéressant de connaître dans quelles conditions certaines œuvres sont nées !

Cynthia 08/09/2014 16:19

Je t'avoue ne pas connaître grand chose non plus à ces deux-là (d'autant que la poésie et moi...) mais pourquoi pas ? ;)

Géraldine 17/09/2014 19:17

Comme toi, je ne suis pas franchement sensible à la poésie et encore moins aux interprétation qu'on en a fait au lycée, mais un peu de culture, c'est pas mal !!!