DE COEUR INCONNU, de Charlotte VALANDREY

Publié le 23 Septembre 2014

Témoignage - Editions J'ai Lu - 382 pages - 7.50 €

 

Parution en format poche en avril 2013

 

Le sujet : Dans son livre précédent, "L'amour dans le sang", la comédienne Charlotte Valandrey révélait sa séropositivité et sa greffe cardiaque. Quelques temps plus tard, dans le courrier de ses lecteurs, des lettres étranges lui disent : "Je connais le coeur qui bat en vous". Qui est l'auteur de ces missives, dit il vrai ? D'autant que Charlotte fait des rêves qui ne semblent pas lui appartenir, pas plus que certains goûts nouveaux....

 

Tentation : Envie d'en savoir plus sur le don d'organe.

Fournisseur : Ma PAL

 

 

étoile2.5

 

Mon humble avis : C'est suite à l'émission très belle et émouvante, hommage à Grégory Lemarchal que j'ai voulu me plonger dans ce livre, histoire d'en savoir un peu plus sur le don d'organes, mais pas du point de vue scientifique, juste du point de vue humain.

Et puis je voulais une lecture vraiment différente de mes habitudes... Or, je lis rarement, voire jamais de témoignage.

On pourrait se dire qu'entre l'histoire des filles Bennet chez Jane Austen et ce "Coeur inconnu" de Charlotte Valandrey, il y a matière à faire un grand écart. Oui, du certaine façon, non de l'autre. Le livre de Valandrey est aussi le reflet d'une époque, et le portrait d'une femme, mais au XXIème siècle.

Je suis entrée avec un bon rythme dans ces pages, puis celui ci s'est tranformé en balade dominicale, l'intérêt s'est dilué, sans doute à cause de certaines longueurs, répétitions ou situations qui ne me passionnaient pas plus que ça. Les chagrins d'amour à répétition d'une jeune femme qui ne semble pas tirer leçon de ses échecs passés, mouais, bof (pour moi en tout cas)

Par contre, ce témoignage permet de se rendre compte à quel point il est difficile d'être une comédienne connue, mais qui ne perce plus. D'attendre des rôles qui ne viennent plus, de devoir correspondre à une image précise, disons celle de ces 30 ans et non celle des 40 etc. En même temps, ma situation (et celle de 3 millions de personnes) n'est pas plus enviable non plus. Quand on envoie un CV parmis 450 reçus....) Bref, la vie est dure, même dans un monde de paillettes !

De même "De coeur inconnu" montre la difficulté de la séroposivité (même si ce n'est pas une découverte), même si cette séroposivité est minime, comme c'est le cas pour l'actrice. La tri-thérapie, ses effets secondaires et surtout les préjugés persistants sur les personnes porteuses de ce virus. Préjugés que je pensais dépassés, éculés... Et bien non. D'illustres personnes très cultivées ont gardé sur le sujet leur connaissances des années 80... D'ailleurs, depuis sa révélation, le téléphone professionnel de Charlotte Valandray sonne beaucoup moins souvent...

Venons en (enfin) au sujet même du livre : vivre avec un coeur greffé, le coeur d'un autre ou d'une autre, qui est forcément décédé dans des conditions tragiques et brutales pour que votre propre vie puisse être prolongée. Se demander qui et en quoi cela peut influencer votre vie future, au delà du fait d'être toujours vivant... Dans une bien moindre proportion, ce sujet me concerne. Il y a 24 ans, j'ai dû être transfusée. Le sang d'un inconnu a donc circulé dans mes veines, dans mon propre sang, mon intimité instrinsèque. A l'époque, cela m'avait un peu obsédée et je me prenais à rêver de devenir bonne en maths grâce à ce nouveau sang !

Comme depuis sa greffe Charlotte Valandrey fait des cauchemars récurrents de situations qui lui semblent étrangères, comme certaines de ses réactions ne sont plus les mêmes qu'avant, comme ses goûts ont étrangement et même parfois radicalement changé, la comédienne s'interroge et enquête sur la mémoire cellulaire. Se pourrait il que ces cauchemars soient ceux de son greffon ? Bien sûr, il n'y a pas de réponse scientifique, juste des ressentis humains et des expériences vécues frôlant le "paranormal". Mais j'aurais aimé que ces sujets soit plus détaillés et approfondis, quitte à ce que les peines de coeur prennent moins de place dans ces pages.

Quoiqu'il en soit, le récit est agréable à lire, l'écriture est fluide et Charlotte Valandrey s'avère très attachante et pleine d'envies, pleine de vie !

Mais je dirais que l'intérêt premier de ce témoignage est de rappeler l'importance du don d'organe, de posséder sa carte de donneur et surtout, d'avoir évoqué cette démarche avec nos proches, même si l'on n'a pas l'intention de mourir demain !

 

PS : Par contre, un doute de la véracité de tous les propos m'est venue. En effet, en cours de récit, Charlotte Valandrey et sa meilleure copine décident de partir en Inde sur un coup de tête à J-10. Dans ce livre la comédienne dit, en quelque sorte "banco pour l'Inde, pas besoin de visa, juste un passeport valide + de 6 mois après le retour". Auprès de l'agent de voyage que j'étais encore il y a un an, cela ne passe pas !!! Visa pour l'Inde obligatoire, et l'ambassade de l'Inde n'est pas des plus rapides !!!! Je suis assez lassée des incohérences de ce style niveau voyage que je trouve au fil de mes lectures !!!

 

objectif pal

 

 

 

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Livres autres - divers

Repost 0
Commenter cet article

Philippe D 27/09/2014 21:22

Pas convaincue alors? Dommage, le sujet me semblait intéressant.
Bon dimanche.

Valérie 24/09/2014 16:25

Je crois que le challenge d'Antigone est fini, Géraldine.

Arieste 23/09/2014 22:23

Je trouve le sujet fascinant mais le livre ne me tente pas des masses. Merci pour la précision technique sur les voyages, je comprends que cela te gêne.

Alex-Mot-à-Mots 23/09/2014 19:02

Merci pour cette précision de professionnelle à propos d'un voyage en Inde.

Odilel 23/09/2014 13:56

sur ce sujet, il vaut mieux lire "réparer les vivants" de Maylis de Kerangal .

L'Irrégulière 23/09/2014 11:32

On me l'avait proposé à sa sortie, mais le sujet ne m'intéresse pas particulièrement (enfin, c'est surtout que tout ce qui touche à ce type de sujets est hyperanxiogène pour moi)

keisha 23/09/2014 08:19

Rassure moi, Géraldine, tu es devenue bonne en maths? ^_^
Un bon compte rendu d'un livre qui ne m'intéresse que moyennement, en dépit des thèmes abordés , fort intéressants (je parle du sida et de la transplantation). A priori j'ai un doute sur ces histoires de rêve, etc, le coeur est un muscle, point barre, non?