BON RETABLISSEMENT, film de Jean BECKER

Publié le 18 Septembre 2014

Synopsis : Suite à un accident, Pierre, la soixantaine, se retrouve cloué au lit avec une jambe dans le plâtre. Misanthrope au caractère bien trempé rêvant de silence et de solitude, voilà que le monde s’invite à son chevet. Il assiste alors impuissant à la valse quotidienne des médecins, infirmières et personnels hospitalier, puis de ses proches dont son frère Hervé. Au fil de rencontres inattendues, drôles ou touchantes, Pierre reconsidère certains a priori et pose sur les autres un regard différent. Et, contre toute attente, ce séjour à l’hôpital finit par ressembler à une renaissance…

 

Comédie avec Gérard Lanvin, Fred Testot, Jean Pierre Daroussin, Claudia Tagbo

 

 

-toile4.jpg

 

Mon humble avis : Au moment où j'écris ces lignes, les critiques sur Allociné ne sont pas très tendres avec ce film, le public étant cette fois plus sévère que la presse. Alors moi, je vais être toute tendre, pas pour faire plaisir, ni pour que Gérard Lanvin vienne diner chez moi (même si je ne suis pas contre cette idée). Simplement, j'ai adoré ce film, et dans le genre comédie, je n'ai rien à lui reprocher !

Ces 24 dernières années, j'ai passé pas mal de temps dans les hôpitaux et cliniques, dans diverses régions (même tropicales), pour des raisons parfois bénines, et souvent plus graves. J'y ai pleuré de douleurs, de tristesse, de too much, d'incompréhension, d'agacement, de lassitude. Et j'y ai aussi vécu des moments très forts. Aussi, c'est un sujet que je maitrise assez bien.

Alors quel plaisir que de pouvoir rire de tous ces malheurs, avec un peu de recul, sans être concernée et surtout, quand c'est Gérard Lanvin qui subit les âffres du milieu hospitalier. On pourrait croire ce film parodique, et bien non. C'est peu être un concentré du bon comme du meilleur de l'hôpital. Ce que Lanvin vit en un séjour, je l'ai vécu sur plusieurs. Mais oui, tout est vrai, même l'intruision d'autres patients dans votre chambre par exemple.

Les dialogues sont cuisinés aux petits oignons, dans une sauce douce amère. On rit, tout en finesse. Ce film est tout sauf un concours de gros gags. L'émotion n'est cependant pas absente, lorsque l'on découvre au fil du film ce qui a rendu le personnage de Gérard Lanvin si bourru. De même, des sujets sociétaux sont abordés, telle que la prostitution estudiantine, ou encore les grossesses de très jeunes adolescentes. Tout en étant drôle, ce film n'oublie pas d'être très humain.

Et puis cerise sur le gâteau : Le dénouement ! Tout au long du film, tout le monde ignore le pourquoi de la chute de Lanvin dans la Seine. La police évoque même la possibilité d'un règlement de compte. Mais Jean Becker nous réserve une toute autre surprise ! Génial ! Si vous voulez sortir du ciné de bonne humeur, voyez "Bon rétablissement" !

 

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Cinéma Français

Repost 0
Commenter cet article

She reads a book 19/09/2014 20:54

Ah oui très tentant !!! et puis j'adore Lanvin !

sylire 19/09/2014 06:57

Tiens, voilà le genre de film que j'irais bien voir avec mon mari (qui aime bien les comédies).

A_girl_from_earth 18/09/2014 22:01

J'ai l'impression que ça fait des siècles que je ne suis pas allée au ciné. Je vais essayer de rattraper ça demain. Tiens, peut-être avec ce film d'ailleurs.

keisha 18/09/2014 08:14

Je viens de lire le roman dont est tiré ce film et si on n'a rien changé, je sais la raison de la chute dans l'eau(mais je ne dirai rien)
Dis moi, Lapix joue l'épouse? personnage ajouté ou changé, alors.