MALADIE D'AMOUR, de Nathalie RHEIMS

Publié le 5 Mai 2014

 Roman - Editions Léo Scheer - 299 pages - 19 €

 

Parution le 8 janvier 2014

 

L'histoire : Aimer et attendre un homme marié... Alice jure que plus jamais on ne l'y reprendra. Pourtant, quelque temps plus tard, elle jette son dévolu sur un célèbre chirurgien esthétique, pas plus libre que ces précédents amants. Mais lui l'aime, la couvre de fleurs, l'innonde de textos. Cette relation prend des proportions telles que Camille, meilleure amie et exact contraire d'Alice, s'en inquiète. A-t-elle raison ? Ne risque t-elle pas ainsi de mettre en péril son propre équilibre familial ? Car l'amour serait une maladie, qui serait contagieuse...

 

 

Tentation : J'aime Nathalie Rheims

Fournisseur : Gilles Paris, merci pour l'envoi

 

-toile3.jpg

 

Mon humble avis : Ce roman qui, au premier abord, semble ne se pencher que sur la passion amoureuse nous entraine dans les confins de l'obsession, quand celle ci devient pathlogique et se nomme : érotomanie. On le savait déjà, Nathalie Rheims possède un certain talent pour disséquer les coeurs. Souvent, c'est le sien qu'elle "autopsie". Cette fois ci, ce sont ceux de ces deux héroïnes aussi amies que différentes : Alice, célibataire au coeur tendre, comédienne en "devenir". Et Camille, bourgeoise, mère de famille aimante et aimée. Alors oui, l'amitié aussi est analysée dans ce roman. Dans une amitié à priori improbable, les protagonistes se nourissent elles des différences de l'autre, de leur vie qu'elles n'ont pas, ou auraient aimé avoir... Quelles sont les limites entre protection amicales et jalousie ?  Jusqu'où une amie peut-elle s'immiscer dans votre vie sous prétexte de l'inquiétude. Ce sujet m'a touchée car il ne m'est pas étranger. Il m'a d'ailleurs coûté une amitié jusqu'alors pourtant sincère.

Mais le sujet principal de ce roman reste la folie amoureuse. Quand le fantasme devient il pathologique ? Comment distinguer la réalité du mensonge ? Les personnages de cette histoire s'y perdent, qu'ils soient directement concernés ou non. Très vite, des incohérences dans le comportement d'Alice nous amènent à soupçonner un problème, qui au fil des pages, devient une pathologie. Extrêment bien décrite par l'auteure, cette érotomanie a vraiment quelque chose d'effrayant, tant pour l'être de tous les désirs, que pour l'entourage du malade.La souffrance du malade nous est insupportable. Comment être sûr, comment agir ? Et là, Nathalie Rheims a la bonne idée de laisser toujours le lecteur dans le doute : délire ou pas ? Responsable mais pas coupable, coupable mais pas responsable ? Victime innocente ou tombeur de ces dames ? Le doute reste et demeure, même pour Camille qui perd quelques plumes dans cette histoire qui prend la tournure d'un thriller sentimental très plaisant à lire. Nathalie Rheims montre ainsi que même les êtres vivants sur les bases les plus solides en apparences ne sont pas à l'abri de quelques ébranlements.

Le style est fluide, mais pour moi cette fois ci trop parsemé de verbes auxiliaires qui seraient évitables par un vocabulaire plus recherché. Et puis, j'aurais aimé que Nathalie Rheims aille plus loin dans les explications médicales, que ce basculement dans la folie et ses raisons soient plus expliqués et détaillés. Je pense que je préfère Nathalie Rheims dans ses romans plus intimistes, même si je suis sûre que celle-ci se cache de ci de là dans cette Maladie d'Amour.

Il en reste que les romans sur les maladies psychiques / psychiatriques exercent toujours intérêt, voire fascination sur moi et que je ne boude jamais mon plaisir, ni n'emêche ma curiosité de se satisfaire et mes connaissances de s'élargir.

 

challengeamoureux_4

Rédigé par Géraldine

Publié dans #Littérature française

Repost 0
Commenter cet article

maladie de lyme 26/01/2015 12:10

J'ai trouvé le livre intéressant de part le sujet traité, mais j'avoue que je n'ai pu être captivée comme je l'avais été avec par exemple L'ombre des autres...

Alex-Mot-à-Mots 12/05/2014 16:00

3 étoiles ? Je me souviens avoir été légèrement déçue.

Géraldine 12/05/2014 20:43

@Alex : oui, 3* sur 4 ! J'ai beaucoup aimé, mais n'est pas vibré autant que pour les romans plus autobiographiques de l'auteure.

titoulematou 07/05/2014 12:58

Bonjour!!!!!!!!!Je n'ai pas trop accroché à ce livre, le thème m'interessait mais je n'ai pas réussi à éprouver de l'empathie pour les personnages....

titoulematou 15/05/2014 19:30

Bonjour,
En fait comme je n'accrochais pas alors que le sujet m'interessait, je me suis demandé ce qui me bloquait;;; et c'était le fait que les personnages me gonflaient, me semblaient froids presque

Géraldine 12/05/2014 20:42

@Titoulematou : Tiens, je ne me suis pas posé cette question là lors de ma lecture !

Valérie 05/05/2014 19:07

Moi c'est un peu le contraire, les maladies psychiques ont tendance à me faire fuir.

Géraldine 12/05/2014 20:41

@Valérie : Comme j'en subis quelques unes, je me sens directement concernée, même si ce n'est pas dans une ampleur romanesque.

L'Irrégulière 05/05/2014 11:59

Ce roman est en effet assez effrayant....

Géraldine 12/05/2014 20:41

@L'irrégulière : Oui, car je suis sûre que ces phénomènes existent.

clara 05/05/2014 10:33

un abandon pour ma part..

Géraldine 12/05/2014 20:40

@clara : Je suis surprise, d'autant plus qu'il se lit vite, n'étant pas épais !

claudine/canelle 05/05/2014 08:54

Je découvre cet auteur
Merci Geraldine
Bises

Géraldine 12/05/2014 20:37

@Canelle : Et bien je te conseille chaleureusement son roman : et laisser les cendres s'envoler !